Plein ecran

Affaire Théo : pour les policiers d’Aulnay-sous-Bois, « Théo va beaucoup mieux que ce qu’il laisse entendre »

08/02

Info Valeurs actuelles. Selon les témoignages de policiers aulnaysiens appuyés par une vidéo repérée par Valeurs actuelles, Théo va beaucoup mieux que ce qu’il laisse entendre.
Comment va Théo ? « Comme un jeune homme violé », répond aujourd’hui son avocat, Éric Dupont- Moretti. Le 2 février 2017, quatre policiers interpellent un “jeune” de la cité des 3000, à Aulnay-sous-Bois, et l’embarquent après un refus d’obtempérer. Le “petit Théo” (un solide gaillard de 1 mètre 90), blessé, souffre d’une « lésion du canal anal de dix centimètres de profondeur ». Il accuse les policiers de l’avoir violé en réunion. Les membres des forces de l’ordre lui auraient enfoncé volontairement une matraque dans l’anus après lui avoir baissé le pantalon. La nouvelle vidéo de la scène, publiée par Europe 1, le prouve : Théo a menti. Il y a bien affrontement, jamais les policiers n’ont baissé son pantalon, jamais ils ne lui ont introduit volontairement de matraque « dans les fesses ».

Provocation systématique

Depuis cette affaire, dans laquelle les politiques et les médias ont complaisamment relayé la version de Théo au mépris le plus total de la présomption d’innocence, le jeune homme ne manque pas une occasion de dire à quel point les policiers ont brisé sa vie. Sauf que la réalité est toute différente. Les policiers qui interviennent quotidiennement dans la cité décrivent à Valeurs actuelles un jeune homme beaucoup moins traumatisé qu’il ne le dit. Vendredi dernier, alors qu’Europe 1 vient de publier la vidéo qui prouve son mensonge, il est là, fidèle à ses habitudes, assis sur le rebord du petit muret en béton qui surplombe les escaliers d’une tour de la Rose des vents. Comme toujours, il dégaine son portable pour filmer les forces de l’ordre. Une provocation systématique.

Plus parlant encore. Le 26 octobre 2017, LCI/TF1 diffuse une interview dans laquelle Théo exprime son malaise : « J’ai besoin de ne plus voir personne » dit-il notamment. « Très diminué », il serait « incapable de reprendre sa vie d’avant ».

« Un sketch », pestent des fonctionnaires de police. Le 29 octobre, trois jours plus tard donc, l’agitateur public Hadama Traoré poste sur Youtube une vidéo d’un concert dans la “cité des 3000”. Le rappeur Fianso est l’invité d’honneur. Théo est là. Sur une vidéo partagée par des participants et repérée par Valeurs actuelles, on le voit se trémousser, fièrement, tout sourire. Il monte sur scène, acclamé par ses pairs (à partir de 3m30 dans la vidéo, il porte une veste blanche à capuche).

L’arrogance d’un “jeune de banlieue” propulsé au rang de héros grâce à la complaisance des médias sur son mensonge initial.

Valeurs actuelles


Autres extraits, compilés à partir de cette vidéo postée sur YouTube

 

Salah Abdeslam acquitté pour vice de procédure ? Comprendre cette histoire belge
Vienne (Autriche) : après de nombreux cas d'agression et de vol, des propriétaires de bars refusent l'entrée aux migrants pour ne pas perdre des clients

Soutenez Fdesouche

Solution 1 : Faire un don avec paypal ou carte bancaire




Solution 2 : S'abonner avec paypal


Option A : paiement mensuel



Option B : paiement hedomadaire




Solution 3 : Faire un don par chèque


Chèque à l'ordre d'Esprit de Clocher
Esprit de Clocher 64, rue Anatole France 92300 Levallois-Perret France



Solution 4 : Faire un don en Bitcoin


Adresse bitcoin : 1KyyRyYGMMfxYi6qCGkFARQ1TcqcrumoC4



Commentaires

Accueil
Menu
X