Plein ecran

Italie : il ouvre le feu sur des migrants à Macerata (MàJ : le tireur pourrait être le petit-ami de Pamela, assassinée et démembrée par un Nigérian)

Fév
2018

Italie : le tireur de Macerata pourrait être le petit ami de la victime assassinée et démembrée

Luca Trani, 28 ans, est l’homme qui a tiré depuis sa voiture, à Macerata, sur des migrants africains: il a blessé six personnes, l’une d’entre elle se trouve actuellement entre la vie et la mort. Dans il passé, il a également été candidat pour les élections municipales de 2017 sur une liste de la Ligue du Nord, une circonstance que la gauche utilise pour attaquer Matteo Salvini.

D’après les déclarations de Maria Letizia Marino, secrétaire de la Ligue pour la province de Macerata, qui s’est exprimée à propos de Trani: « Il n’a pas visité notre siège depuis longtemps et n’avait jamais exprimé des opinions racistes. Nous savons que depuis un certain temps, il fréquentait une jeune fille romaine avec des problèmes de drogue, tout laisse à penser qu’elle était la pauvre Pamela Mastropietro« . Derrière ce geste insensé, il pourrait donc y avoir une vengeance pour le meurtre brutal de Pamela, dont l’assassin présumé, un Nigérian en situation irrégulière, Innocent Oseghale, a été arrêté.

Libero Quotidiano

Merci à Europolis




La police italienne a précisé que les personnes blessées par balle sont de nationalité étrangère et ont été hospitalisées. Cette dernière a ajouté qu’un homme a été arrêté par les forces de l’ordre. Il est suspecté d’avoir tiré depuis un véhicule dans plusieurs endroits de la ville.

CNews



Un homme a ouvert le feu sur des passants dans la ville de Macerata (centre de l’Italie) samedi, blessant au moins quatre migrants africains dans une attaque « qui pourrait être raciste », ont rapporté les médias locaux.

Le maire de Macerata, située à environ 200 km à l’est de Rome, a appelé les habitants à rester à l’intérieur.

« Restez à la maison jusqu’à nouvel ordre. Il y a un homme armé dans une voiture qui tire dans la ville « , a déclaré le maire, Romano Carancini, dans un communiqué publié sur les sites Facebook locaux.

Les fusillades ont eu lieu quelques jours après la découverte du corps d’une Italienne de 18 ans découpée et cachée dans deux valises. Un migrant nigérian a été arrêté en lien avec la mort.

Le site web du journal Corriere della Sera a révélé qu’un homme avait ouvert le feu sur une fenêtre de la voiture de deux jeunes migrants africains peu après 11 heures (05h00 HE) samedi, blessant l’un d’entre eux. Peu de temps après, un autre migrant et une femme africaine ont été fusillés.

Reuters

(Merci à Defjux69)


Pollenza (Italie) : Un migrant clandestin nigérian dealer de drogue tue et démembre une Italienne de 18 ans

Lyon : Des manifestants turcs crient "Allah Akbar" sur le perron de la mairie
Grande-Bretagne : le footballeur Diafra Sakho accuse le club de West Ham de "ne pas vouloir de joueurs noirs"

Commentaires

Accueil
Menu