Plein ecran

Un conseiller du président turc Erdogan menace de « casser les bras et les jambes » du Premier ministre grec

Fév
2018

Yigit Bulut, un conseiller proche de Recep Erdogan, aurait menacé physiquement le Premier ministre grec ainsi que ses ministres s’ils s’avisaient de mettre un pied sur l’îlot d’Imia, en mer Egée, que la Turquie et la Grèce se disputent.

La tension entre la Turquie et la Grèce, qui se disputent depuis des années les deux îlots inhabités d’Imia – Kardak en turc – en mer Egée, est montée d’un cran le 1er février.

Dans des propos très offensifs tenus à la télévision turque, Yigit Bulut, un conseiller proche du président turc Recep Erdogan, a en effet soutenu que la Grèce «connaîtrait la colère de la Turquie, pire qu’à Afrin», si jamais Athènes tentait de s’approprier les îlots, selon le quotidien grec Kathimerini. Une menace militaire claire, la ville d’Afrin en Syrie, contrôlée par les Kurdes, ayant été attaquée par Ankara le 20 janvier.

Cependant, le responsable turc ne s’est pas arrêté là, proférant des menaces directes à l’encontre d’Alexis Tsipras. «Nous casserons les bras et les jambes de tout responsable, du Premier ministre, ou de tout ministre qui osera poser le pied sur Imia», a-t-il lancé dans une violente invective selon les propos rapportés par Kathimerini, abandonnant les usages diplomatiques pour l’occasion.

RT

Merci à Pythéas

Trump publie un mémo top secret révélant la mise sur écoute d'un membre de sa campagne par le FBI sur la base d'un dossier cofinancé par l'équipe de Clinton
"La France a mal intégré ces trente dernières années. On a été très mauvais" : Emmanuel Macron explique aux jeunes Tunisiens que rêver de venir en France n'est pas la solution

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu