Plein ecran

La SNCF condamnée en appel pour discriminations envers les « chibanis » marocains

31/01

La SNCF a été condamnée, mercredi, en appel pour discrimination envers des cheminots marocains, a annoncé leur avocate. Ils étaient 848 chibanis à poursuivre la compagnie ferroviaire pour les avoir spoliés par rapport aux cheminots français.

En première instance, devant les Prud’hommes en septembre 2015, la plupart des chibanis avaient obtenu gain de cause. Moins d’une dizaine de dossiers avaient été rejetés mais l’entreprise avait fait appel de cette décision qui la condamnait à plus de 170 millions d’euros de dommages et intérêts.

Les Chibanis ont demandé 628 millions d’euros en tout pour différents préjudices (carrière, retraite, formation, d’accès aux soins, santé, etc.), soit « 700.000 euros par demandeur », selon la SNCF qui juge ces chiffres « exorbitants ». (yahoo)

« C’est gagné ! », s’est exclamée, mercredi 31 janvier, Me Clélie de Lesquen-Jonas, l’avocate des 848 cheminots marocains, qui estimaient avoir été discriminés durant leur carrière au sein de la SNCF par rapport à leurs collègues français. Ces immigrés de la première génération, appelés chibanis (littéralement cheveux blancs) ont obtenu la reconnaissance d’un « préjudice moral », après une bataille judiciaire de plus de douze ans.

« Nous sommes satisfaits de cette victoire. La justice française nous a donné nos droits. Nous ne demandons pas plus« , a également réagi l’un de ces cheminots devant le Palais de justice de Paris. […]

Ces travailleurs, maghrébins pour la plupart (la moitié ont été naturalisés), ont été embauchés entre 1970 et 1983 par la SNCF, majoritairement comme contractuels, et n’ont pas bénéficié du « statut » plus avantageux des cheminots, réservé aux ressortissants européens, sous condition d’âge. Le groupe public ferroviaire a toujours nié une « quelconque politique discriminatoire à l’encontre des travailleurs marocains », estimant avoir constamment « veillé à l’égalité de traitement de tous ses agents dans l’environnement réglementaire décidé par les pouvoirs publics ».

france24

Berlin (All.) : un Syrien poignarde une jeune femme en pleine rue, la victime est grièvement blessée (Màj)
Gennevilliers (92) : Jérôme dispute un match de foot, il en ressort avec un traumatisme crânien après avoir été lynché par des joueurs adverses et des spectateurs

Soutenez Fdesouche

Solution 1 : Faire un don avec paypal ou carte bancaire




Solution 2 : S'abonner avec paypal


Option A : paiement mensuel



Option B : paiement hedomadaire




Solution 3 : Faire un don par chèque


Chèque à l'ordre d'Esprit de Clocher
Esprit de Clocher 64, rue Anatole France 92300 Levallois-Perret France



Solution 4 : Faire un don en Bitcoin


Adresse bitcoin : 1KyyRyYGMMfxYi6qCGkFARQ1TcqcrumoC4



Commentaires

Accueil
Menu
X