Plein ecran

L’ancien leader du groupe Sharia4Belgium, Fouad Belkacem, craint de perdre sa nationalité belge

23/01

L’ancien leader du groupe Sharia4Belgium, Fouad Belkacem, était au tribunal mardi dernier où il était question de la demande du parquet de le déchoir de sa nationalité belge et d’entamer ensuite une procédure d’expulsion vers le Maroc. Il a dit regretter ses actes.

Fouad Belkacem qui purge actuellement une peine de 12 ans de prison prononcée en 2016, serait une « menace permanente pour la sécurité publique » car il a « sérieusement manqué à ses obligations de citoyen belge», estime le parquet.

Ce dernier a, selon l’agence Belga qui cite son avocate, «fait part de ses regrets et reconnu qu’il avait été trop loin. Il a également dit qu’il se sentait Belge et qu’il voulait rester en Belgique car il n’a plus de lien avec le Maroc. L’histoire de sa famille en Belgique remonte à 50 ans. Cet éclairage a apporté une dimension humaine à une matière très théorique» .

L’année dernière le Belgo-marocain s’était mariée avec une Belge d’origine marocaine en vue, selon ses détracteurs, d’empêcher son renvoi au Maroc où il est poursuivi pour trafic de drogue.

bladi

Procureur Molins : "Il est difficile de savoir si les 'revenants' ont gardé leurs convictions jihadistes"
Abus sexuels pédophiles commis par les forces de sécurité afghanes : les soldats américains forcés de détourner le regard

Commentaires

Accueil
Menu
X