Plein ecran

Tennys Sandgren, qualifié pour la 1ère fois en quart de finale de l’Open d’Australie, soupçonné par les médias d’être proche de « l’extrême-droite » américaine

23/01

LE SCAN SPORT – Le dernier joueur de tennis américain encore présent à l’Open d’Australie a fait parler de lui pour ses supposées relations avec l’extrême droite américaine.

Tennys Sandgren est-il d’extrême droite? Alors qu’il a éliminé Dominic Thiem lundi, le tennisman américain a fait parler de lui pour ses prétendues relations avec l’extrême droite américaine.

Parmi les personnes qu’il suit sur Twitter, on trouve des politiques ou des influenceurs de l’extrême-droite américaine, tels que Mike Cernovich, Tomi Lahren, Ann Coulter ou Sebastian Gorka.

Le joueur américain a aussi suivi plusieurs personnages sur Twitter dont Tommy Robinson l’ancien leader de mouvement anglais d’extrême droite: l’English Defense League (ligue de défense anglaise) et Dan Roodt, un Sud-Africain décrit comme un pourvoyeur des plus beaux exemples de fanatisme vintage.

Tennys Sandgren a cependant supprimé tous ses tweets depuis juillet 2014. Interviewé par ESPN mardi, il a précisé que ça n’est pas parce qu’il «trouvait le contenu embarrassant» mais juste parce qu’il pensait que «créer une version de départ plus propre était un bon choix».

Plus tôt en janvier, il avait retweeté une vidéo de Nicholas Fuentes, un étudiant pro-Trump qui a reçu des menaces de mort après avoir assisté au rassemblement des suprématistes blancs à Charlottesville l’année dernière.

Sport 24

Merci à Joe Arpaio

Jeremstar s'exprime et charge son ancien ami Babybel : "Le JeremstarGate n'existe pas. Le CardonnaGate existe"
Top 14 des trucs qui ont pas l’air racistes, mais qui le sont quand même

Commentaires

Accueil
Menu
X