Plein ecran

Prien am Chiemsee (Allemagne) : elle lui demande s’il ne voudrait pas devenir Chrétien, le migrant afghan la trucide devant ses enfants

23/01

Un demandeur d’asile afghan a commencé mardi à comparaître devant la justice allemande, accusé d’avoir poignardé à mort une Aghane coupable à ses yeux d’apostasie car elle avait renié sa foi musulmane au profit du christianisme.

 

Selon l’acte d’accusation, l’homme de 30 ans, dont l’identité n’a pas été révélée, a tué sa victime de 38 ans sous les yeux de deux de ses quatre enfants sur le parking d’un supermarché à Prien am Chiemsee, en Bavière, le 29 avril 2017.

L’accusé, qui encourt la prison à perpétuité pour assassinat, s’est servi d’une lame de 20 cm pour lui asséner 16 coups de couteau. Des témoins avaient tenté sans succès d’empêcher le crime en poussant un chariot contre l’agresseur. Lors de son interpellation, il avait affirmé avoir agi par frustration, s’attendant à être expulsé d’Allemagne après le rejet de sa demande d’asile.
La victime lui avait auparavant demandé s’il ne voulait pas lui aussi devenir chrétien, ce qui n’était « pas conciliable avec sa foi musulmane », selon le Parquet de Traunstein où il est jugé, dans le sud-ouest du pays.

Le crime, sous les yeux de deux enfants âgés de 5 et 11 ans, avait suscité une grande émotion dans la région alors que l’Allemagne est en plein questionnement sur son identité après l’arrivée de plus d’un million de demandeurs d’asile en 2015 et 2016.
L’auteur présumé avait été interné en clinique psychiatrique après son interpellation, avant de rejoindre une centre de détention trois mois plus tard.

Marlène Schiappa va jouer dans "Les Monologues du vagin" avec Roselyne Bachelot et Myriam El Khomri
Macron ne peut pas être à la hauteur des enjeux de l’immigration

Commentaires

Accueil
Menu
X