Plein ecran

Tribunal d’Evry (91) : des policiers adjoints et des agents de sécurité volaient dans les sacs

22/01

Le poste de sécurité à l’accueil du tribunal d’Evry était le théâtre d’une escroquerie menée par des policiers et des membres d’une société de sécurité prestataire pour ces contrôles. De nombreux vols auraient été enregistrés ces derniers mois dans les sacs passés par le scanner.

Une enquête de six mois, menée après une dénonciation, a abouti à cinq interpellations. Les suspects auraient profité des contrôles à l’entrée du bâtiment pour dérober de l’argent dans les sacs passés dans le scanner.

«Je n’ai jamais vu ça en quinze ans. Je ne pensais même pas que c’était possible. » Un employé du tribunal d’Evry, au courant des récentes interpellations au sein du service d’ordre placé à l’accueil de la bâtisse, est estomaqué. En décembre, trois agents de la société privée S3M, chargés du contrôle des sacs à l’entrée du tribunal, ainsi que deux policiers adjoints de sécurité, qui les aident dans cette tâche renforcée depuis les attentats, ont été placés en garde à vue pour vols. […]

L’entreprise incriminée n’a pas souhaité commenter ce dossier en cours. «Je suis très attaché à l’exemplarité de la fonction», indique, pour sa part, Jean-François Papineau, le numéro 1 de la police dans le département.

Les trois membres de la société S3M auraient été suspendus à titre conservatoire, en attendant le résultat de l’enquête. Quant aux ADS, deux agents qui ont reconnu leur participation aux vols, ils seraient déjà suspendus. Et deux autres, qui pourraient être impliqués pour complicité, auraient été mutés dans un autre commissariat de l’Essonne. «Des procédures disciplinaires sont en cours », précise la direction de la sécurité publique du 91. […]

Le Parisien

Polémique : appartements gratuits à l’Assemblée nationale
L’adolescence s’étendrait désormais de 10 à 24 ans

Commentaires

Accueil
Menu
X