Plein ecran

C’était mieux avant ou maintenant ? Michel Serres s’entretient avec Alain Finkielkraut

21/01


France Culture | Répliques | 20-01-2018

Peut-être ai-je été un peu trop optimiste lorsque j’ai célébré l’age de la communication – Michel Serres

Michel Serres est exaspéré par les plaintifs, les pessimistes, les mélancoliques, les passéistes et les nostalgiques qui portent en larmoyant le deuil du monde d’hier.

Il le dit avec une verve tonique dans un bref manifeste intitulé par antiphrases  » C’était mieux avant ».

Comme je me suis reconnu dans le portrait du grand papa ronchon que dresse l’auteur de petite poucette, je l’ai invité pour un vigoureux tête à tête et je lui demanderai pour commencer d’exposer sa thèse ‘ Quelles sont les motifs de votre irritation Michel Serres et les raisons de votre optimisme ? »

Bolbec (76) : un handicapé mental affreusement torturé par 13 "jeunes" dont des mineurs, une secrétaire d'État dénonce cet "acte de barbarie"
Irak : une djihadiste allemande d'origine marocaine condamnée à mort par pendaison

Commentaires

Accueil
Menu
X