Plein ecran

«Le bilan de la 1ère année de Donald Trump est positif en matière d’emplois et d’investissements» (LCI)

20/01

Jean-Eric Branaa (Maîtr de Conférences à Paris II) : «Sur l’économie, c’est absolument extraordinaire, elle ne s’est jamais aussi bien portée qu’aujourd’hui depuis bien longtemps. Le chômage est descendu à 4%, la croissance est à 3%, le Dow Jones est passé de 18 000 au moment de son élection à 26 000 la semaine dernière
– LCI, 20 janvier 2018, 8h02


Jean-Eric Branaa : «Il s’est passé beaucoup de choses sous la présidence Trump, contrairement à ce qu’on peut lire de temps en temps. Ca a commencé dès le début avec une reprise en main de l’immigration, ensuite c’est la fin des régulations, notamment au niveau des entreprises, ce qui a permis de lâcher l’économie. On l’a vu sur le plan économique, ça a formidablement bien marché. Aujourd’hui, même les opposants s’accordent à le dire. Et puis en termes de justice, il y a eu un nombre de juges fédéraux qui ont été nommés … rendez-vous compte, ces gens-là sont nommés à vie ! C’est-à-dire pour 20, 30, 40 ans, ils poursuivront l’oeuvre de Donald Trump dans sa politique. Et il y a enfin sa fameuse réforme fiscale
– Europe 1, 20 janvier 2018, 9h23


Le Bilan de la 1ère année de Donald Trump vu du Moyen-Orient : «“L’Amérique d’Abord” est un slogan de campagne qui s’est transformé en doctrine de politique étrangère, et le Moyen Orient ne fait pas exception.»
– i24 News, 20 janvier 2018, 19h07


«“L’Amérique d’Abord” est un slogan de campagne qui s’est transformé en doctrine de politique étrangère, et le Moyen Orient ne fait pas exception.»
– i24 News, 20 janvier 2018, 19h09


Agnès Vahramian rappelle que malgré le Shut Down, le bilan économique de la première année de Donald Trump est exceptionnel : «L’économie se porte à merveille, c’est le plein emploi, la bourse est au plus haut, la très importante réforme fiscale a été adoptée, les Républicains sont contents parce qu’ils nomment des juges conservateurs.»
– France 2, 20 janvier 2018, 20h23

Châlons (51) : un homme avec une machette "qui voulait couper des têtes comme Daech" interpellé dans une galerie commerciale
États-Unis : il y a un an, Donald Trump prenait ses fonctions de président

Commentaires

Accueil
Menu
X