Plein ecran

Autriche : une femme trisomique violée par plusieurs migrants qui étaient logés dans le même hôpital que la victime

16/01

Il y a quelques mois, à l’Institut Hartheim près d’Alkoven, une femme âgée de 52 ans souffrant de multiples handicaps a été violée par au moins deux demandeurs d’asile. Les suspects n’ont toujours pas été retrouvés.

Dans un bâtiment voisin, qui appartient également au complexe d’Hartheim et est relié à l’établissement de soins, environ 40 demandeurs d’asile sont logés dans l’enceinte.

Plusieurs mois après le viol – et malgré l’ADN récolté. La police n’a pas pu interpeller de suspects jusqu’à présent.

La victime souffre toujours des conséquences de l’acte horrible. Selon Birgit Ahamer, porte-parole du procureur de Wels, « elle ne peut guère s’exprimer ».

Selon la police, la femme hébergée dans un foyer pour handicapés mentaux à Hartheim a été contrainte à un viol bestial par plusieurs demandeurs d’asile.

Wochenblick

Hambourg (Allemagne) : un tiers des demandeurs d'asile ont fait une fausse déclaration aux autorités concernant leur âge
Jamais depuis la chute de l’URSS, les Russes n’avaient aussi peu consommé d’alcool : le résultat de plus de dix ans de lutte contre l'alcoolisme

Commentaires

Accueil
Menu
X