Plein ecran

Pourquoi 20% des Noires se dépigmentent-elles volontairement la peau ?

16/01
Dépigmentation volontaire, quelles sont les racines de cette pratique ? quels en sont les risques ? explication d’un phénomène aussi tabou que répandu.

« C’était comme une drogue ». Les produits de dépigmentation de la peau, souvent dangereux et illégaux, peuvent avoir des effets très néfastes pour ses usagers. Aramata Yattabare, 23 ans, témoigne de son calvaire, après trois années passées à consommer des produits éclaircissants. Effets secondaires, sensation de manque après l’arrêt du produit, influence de l’entourage… Cette pratique est aussi dangereuse que répandue. Environ 20% des femmes d’origine africaine se dépigmenteraient la peau, selon une étude de la mairie de Paris en 2009.

"Doxxing" : le phénomène « Balance ton voleur »
Faut-il isoler les détenus islamistes radicalisés ?

Commentaires

Accueil
Menu
X