Plein ecran

Choisy (94) : mort d’un pompier intervenu sur un incendie criminel (Màj : hommage des sinistrés lors d’un « couscous solidaire »)

14/01

[…] Réunis pour un couscous solidaire offert notamment par l’amicale des locataires des Navigateurs, les sinistrés de l’incendie ont observé une minute de silence, répondant à l’initiative du maire de la ville Didier Guillaume (PCF). «Il est également proposé qu’un hommage lui soit rendu par la ville, précise Patrick Hervy (PCF), adjoint au maire de Choisy. Celui-ci ne se tiendra que si la famille et les sapeurs-pompiers de Choisy le souhaitent, nous en informerons les Choisyens.»

Présent, le député (LREM) Jean-François Mbaye a salué «sa mémoire» et exprimé sa «profonde tristesse face à ce drame».

Les familles, qui ne peuvent toujours pas regagner leurs appartements, ont décidé de se collecter pour acheter des fleurs pour les obsèques du pompier. Le soldat du feu laisse derrière lui sa femme enceinte et une petite fille de deux ans. «C’est pour nous qu’il a fait tout ça, il a foncé pour nous secourir, le dévouement des pompiers est tellement fort, commente Shankari, son fils de 4 ans sur les genoux. Nous avons vu, dès 5 heures, ses collègues qui tentaient de le réanimer, nous n’arrêtons pas de penser à lui.»

Le Parisien

Merci à Pierrick


Un pompier hospitalisé mercredi à Choisy-le-Roi (Val-de-Marne), après être intervenu lors de l’incendie désormais qualifié de « criminel » qui s’est déclaré sous la dalle commerciale, est décédé samedi, ont annoncé les Pompiers de Paris sur leur page Facebook.

Lors de leur intervention, trois pompiers avaient été blessés, dont l’un grièvement. Le sergent Jonathan Lassus-David est décédé ce dimanche matin « des suites de ses blessures », précise la préfecture de police dans un communiqué.

Âgé de 28 ans, Jonathan Lassus-David avait une compagne et était père d’un enfant. Il exerçait au centre de secours de Choisy. Son action « a contribué à l’évacuation d’habitants qui auraient pu être victimes de ce sinistre », salue la brigade des sapeurs-pompiers de Paris. « Mort au feu, il est allé au bout de son engagement ». Pompier volontaire dans sa ville natale d’Oloron-Sainte-Marie (Pyrénées-Atlantiques), il avait intégré la BSPP en avril 2012.

(…) Le Parisien

Japon : une ville double son taux de fécondité grâce aux subventions
Essonne : une centaine de scooters, motos et moto-cross sèment la panique sur la Francilienne

Soutenir Fdesouche

Solution 1 : Faire un don avec paypal ou carte bancaire




Solution 2 : S'abonner avec paypal


Option A : paiement mensuel



Option B : paiement hedomadaire




Solution 3 : Faire un don par chèque


Chèque à l'ordre d'Esprit de Clocher
Esprit de Clocher 64, rue Anatole France 92300 Levallois-Perret France



Solution 4 : Faire un don en Bitcoin


Adresse bitcoin : 1KyyRyYGMMfxYi6qCGkFARQ1TcqcrumoC4



Commentaires

Accueil
Menu
X