Plein ecran

Babacar où es-tu ? (Màj : repéré à 170 km de Dakar, l’agent de sécurité « espère venir en France bientôt »)

06/02

6/02


(…) Les années passent et France Gall poursuit sa carrière. Elle connaît des joies et de grandes douleurs : la mort de Michel Berger et de sa fille. Les contacts sont devenus inexistants entre France et la mère de Babacar. Cette dernière est rentrée dans son village de Gandiaye, à 170 km à l’est de Dakar.

Son fils est devenu un homme, âgé aujourd’hui de 32 ans, agent de sécurité dans une ville voisine. Près d’un mois après la mort de France Gall, nous l’avons retrouvé dans la cour de la maison familiale accompagné de sa mère. Après tant d’années sans la voir, il a pu rencontrer France Gall une dernière fois en 2015.

Avez-vous des regrets aujourd’hui ?

J’aurais préféré une relation plus maternelle avec France. J’aurais tellement voulu mieux la connaitre, passer d’autres moments avec elle. Il y a certainement des gens qui se sont opposés entre moi et France.  Mais, je ne suis pas un homme en colère. Vous n’avez qu’à demander à mes amis. Je considère que ma vie ressemble à celle de beaucoup de Sénégalais (Babacar est agent de sécurité). J’espère venir en France bientôt et rencontrer Raphaël, le fils de France. Nous sommes un peu comme des frères ».

Source

13/01

Le journal Le Pari­sien a recueilli le témoi­gnage de Rama, une Séné­ga­laise venue rendre hommage à France Gall le jour de son enterrement (et qui a croisé la route de la chanteuse il y a trente ans), était présente aux obsèques de la chanteuse vendredi à Paris.. Elle a fait des confidences étonnantes à propos de Baba­car :

Lors d’un voyage au Sénégal en 1986, France Gall et Michel Berger avaient croisé la route d’une jeune mère qui avait souhaité leur confier son bébé. « Avec Michel, on a décidé, plutôt que de le prendre avec nous, de donner un métier à sa mère qui voulait être couturière », avait raconté la chanteuse aux lecteurs du « Parisien » en 2015.
Mais selon Rama, « la maman n’a pas respecté le contrat », et France en aurait été « très triste et en colère ». L’artiste n’avait plus de nouvelle de Babacar depuis des années. De cette rencontre demeure l’un de ses plus grands tubes.


l’article

Berlin (All.) : de nouveaux chiffres révèlent que les autorités ont sous-évalué le nombre d'agressions sexuelles signalées le soir du Nouvel An
“Là où les putains n'existent pas”, un documentaire choc d'Ovidie sur l'hypocrisie du système suédois

Soutenez Fdesouche

Solution 1 : Faire un don avec paypal ou carte bancaire




Solution 2 : S'abonner avec paypal


Option A : paiement mensuel



Option B : paiement hedomadaire




Solution 3 : Faire un don par chèque


Chèque à l'ordre d'Esprit de Clocher
Esprit de Clocher 64, rue Anatole France 92300 Levallois-Perret France



Solution 4 : Faire un don en Bitcoin


Adresse bitcoin : 1KyyRyYGMMfxYi6qCGkFARQ1TcqcrumoC4



Commentaires

Accueil
Menu
X