Plein ecran

Bavière : un demandeur d’asile afghan bloque les trains, insulte et menace le personnel

13/01

La police fédérale enquête sur un jeune homme de 19 ans qui est accusé d’avoir commis plusieurs délits dans la nuit de mardi à mercredi (9-10 janvier) à l’arrêt de Kreuzstraße et à la gare de Feldkirchen-Westerham. […]

D’après les premiers résultats de l’enquête, ce citoyen afghan s’est placé à l’arrêt de Kreuzstraße devant un train régional qui s’apprêtait à partir et l’a empêché de démarrer en direction de Rosenheim.

Puis il est monté sans billet dans le train. Lorsque la contrôleuse lui a fait savoir qu’il ne pouvait pas voyager sans ticket, il a, d’après des témoins, répliqué par ces mots : « Ferme ta gueule et casse-toi ! »

Il aurait même peu après menacé de frapper cette femme. Cet Afghan est redescendu à la gare de Feldkirchen-Westerham. Un autre train régional, celui de Holzkirchen, y était sur le point de partir. Alors qu’il démarrait, le jeune homme a, selon le conducteur, lancé une pierre sur le train.

Suite à cela, le train s’est arrêté. Le jeune de 19 ans aurait menacé le conducteur de jeter une autre pierre sur une des vitres du train s’il ne restait pas sur place. Ce dernier a cédé à la menace, mais a alerté la police par l’intermédiaire de la Centrale de secours des chemins de fer.

Des policiers […] ont mis la main sur le suspect à Feldkirchen-Westerham et ont procédé à son arrestation provisoire. Jusqu’à cet instant, ses perturbations nocturnes avaient occasionné au total sur trois trains des retards d’environ une heure.

[…] la personne arrêtée était à jeun. Grâce à la comparaison de ses empreintes digitales, les policiers ont pu déterminer que cet Afghan est enregistré comme demandeur d’asile en Haute-Bavière. Une fois terminés les contrôles de police, il a pu quitter le Centre de la police fédérale de Rosenheim.

[…] il devra vraisemblablement s’attendre dans un proche avenir à une procédure pénale à son encontre.

(Traduction Fdesouche)

Wochenblatt

Jack Lang traite Donald Trump de «président de merde»
Magistrats agressés : la procureur de Nanterre tire la sonnette d’alarme

Commentaires

Accueil
Menu
X