Plein ecran

Ali, le jeune qui a aidé la policière de Champigny, accuse les policiers de violence gratuite

03/01

Ali, le jeune qui a aidé la policière de Champigny qui avait été lynchée par une foule, s’en prend lui-même aux policiers qu’il accuse de violence gratuite et s’oppose à la mise en place de peines plancher qui condamneraient automatiquement à de la prison les agresseurs de policiers : «Les policiers sont arrivés sans parler avec nous, directement des coups de gazeuse (…) Les peines plancher ne changeraient rien, il faut d’abord moins d’agression de la part des policiers (…) C’est eux qui nous ont agressés hier avec des coups de flashball et de gazeuse. Je suis un peu en colère contre eux.». Une intervention qui a créé un malaise sur le plateau.
– 3 janvier 2018, RMC(7h14) puis CNEWS(9h47)

Chicago (USA) : en direct sur Facebook live, elle se fait tirer dessus
Des pages en écriture inclusive dans un manuel d'Histoire-géographie-éducation civique de 6e

Commentaires

Accueil
Menu
X