Plein ecran

Échecs commerciaux : Marvel Comics met fin à une série de titres politiquement corrects

03/01

 

Marvel Comics a annulé plusieurs de ses bandes dessinées phares lancées depuis 2015 alors que l’entreprise avait annoncé son intérêt pour de nouveaux héros et héroïnes politiquement corrects. La raison en est simple : ces séries ne se vendent pas.

En Octobre 2014, Marvel Comics avait lancé un Thor avec non plus un musculeux dieu nordique, mais une femme dans le rôle de Thor puisque le héros classique ne serait plus digne de soulever Mjöllnir (son marteau emblématique). Le scénariste Aaron avait déclaré que « ce n’est pas une Thor-elle, ce n’est pas Madame Thor, ce n’est pas Thorita, c’est Thor, c’est le Thor de l’Univers Marvel, mais il ne ressemble à aucun Thor vu auparavant. » (Voir l’annonce).

Cette féminisation d’un dieu scandinave n’était qu’un des nombreux exemples de soumission au correctivisme politique actuel.

Le retour Marvel Comics aux séries plus « classique » devient apparent quand on considère la liste des sorties de bandes dessinées prévues pour 2018 publiée le 19 décembre. Un éventail de bandes dessinées « progressistes » sont absentes de cette liste. Sont absents, notamment, America Chavez dont l’héroïne est une lesbienne latina et Iceman désormais homosexuel. She-Hulk, un Hulk féminin qui devient gris, Luke Cage, un superhéros afro-américain né dans un ghetto noir sous la plume de David Walker, et Black Panther protecteur du Wakanda, un pays africain imaginaire, passent tous également à la trappe.Walker a indiqué sur Twitter que Luke Cage a été annulé en raison de la faiblesse des ventes des albums. La bande dessinée, dit-il, a été annulée parce qu’« elle s’est vendue mal. Très mal. »

Pour une école libre au Québec

 

Bonsecours (76) : la décapitation des quatre moutons de pierre protégeant la statue de Jeanne d'Arc volontairement passée sous silence ?
Une faille de sécurité dans des processeurs Intel menace la performance des ordinateurs

Commentaires

Accueil
Menu
X