Plein ecran

Policiers agressés : Edouard Philippe écarte le retour des peines planchers

03/01

Le Premier ministre Edouard Philippe, bien que se disant « horrifié » par les images des policiers agressés à Champigny, s’oppose au retour des peines planchers.

«J’ai été horrifié par les images que j’ai vues, par le comportement criminel de ceux qui se sont déchaînés contre les forces de l’ordre», a expliqué Edouard Philippe, qui s’est également dit «frappé par ceux qui ne faisaient rien et qui filmaient».

Mais alors que le syndicat Alliance et des élus des Républicains réclament des peines planchers pour les agresseurs de forces de l’ordre, le Premier ministre a plutôt fermé la porte à cette idée. Cette mesure, qui consiste à fixer des peines minimales incompressibles, a été instaurée en 2007 par Nicolas Sarkozy. « Elles ont été introduites pour tous les crimes et délits en cas de récidive , a rappelé Edouard Philippe. Elles ont été supprimées en 2014».

Selon lui, «le vrai sujet c’est beaucoup moins les peines plancher […] que la présence de plus de policiers dans la rue, sur le terrain».

Le Parisien

Allemagne: des migrants européens fuient les extrémistes de droite au pouvoir pour rejoindre la prospère Union Africaine (téléfilm)
Berlin (All.) : un migrant syrien a attaqué au couteau un homme et une mère de famille le soir du 31, l'attaque pourrait être de nature islamiste

Soutenez Fdesouche

Solution 1 : Faire un don avec paypal ou carte bancaire




Solution 2 : S'abonner avec paypal


Option A : paiement mensuel



Option B : paiement hedomadaire




Solution 3 : Faire un don par chèque


Chèque à l'ordre d'Esprit de Clocher
Esprit de Clocher 64, rue Anatole France 92300 Levallois-Perret France



Solution 4 : Faire un don en Bitcoin


Adresse bitcoin : 1KyyRyYGMMfxYi6qCGkFARQ1TcqcrumoC4



Commentaires

Accueil
Menu
X