Plein ecran

Nouvel An en Allemagne : des agressions sexuelles à Berlin et à Cologne, les suspects interpellés sont « des Syriens et des Afghans » (MàJ)

01/01

Dans la plupart des cas, les femmes étaient «prises entre leurs jambes ou leurs fesses», a déclaré Thomas Neuendorf du bureau de presse de la police berlinoise à Ruptly. « Les suspects étaient principalement des jeunes hommes de Syrie ou d’Afghanistan« , a-t-il dit.

(…) Son de cloche similaire dans la ville de Cologne, où neuf femmes se sont plaintes d’avoir subi des attouchements inappropriés pendant les festivités de la Saint-Sylvestre, d’après le journal local Rheinische Post. Selon un porte-parole de la police, ces incidents sont toutefois sans commune mesure avec la vague d’agressions sexuelles qui avait défrayé la chronique deux ans auparavant. Trois interpellations ont eu lieu.

RT


«L’Allemagne de nouveau frappée par des agressions sexuelles pendant la nuit du réveillon malgré la mise en place de zones sécurisées pour les femmes, 2 ans après les événements de Cologne.»
– RT France, 1er janvier 2018, 16h16


Des incidents isolés impliquant des agressions sexuelles visant des femmes ont été rapportés durant le réveillon du Nouvel An près de la la porte de Brandebourg à Berlin, a indiqué la police très tôt lundi. Plusieurs suspects ont été placés en détention, a indiqué la police sur Twitter sans fournir davantage de détail.

Un porte-parole de la police contacté par l’agence dpa n’a pas indiqué le nombre exact d’incidents rapportés.

«Malheureusement, lors des évènements #Welcome2018 à Berlin quelques cas de harcèlement sexuel ont été signalés. Nous n’acceptons pas de tels actes! Des suspects ont été arrêtés»

Pour la première fois cette année, les organisateurs de la grande fête de la Saint-Sylvestre à la porte de Brandebourg avaient prévu, dans des tentes médicales de la Croix-Rouge, des emplacements spécifiques pour la prise en charge de femmes victimes de harcèlement sexuel ou se sentant menacées.

Il y a deux ans à Cologne de nombreuses femmes avaient été victimes d’agressions sexuelles, attribuées à des groupes de migrants, qui avaient scandalisé le pays.

DHnet.be

Aulnay-sous-Bois (93) : 4 voitures incendiées la nuit dernière, un policier roué de coups ce soir, son collègue ouvre le feu pour se protéger
Les agents de sécurité privée peuvent désormais être armés

Commentaires

Accueil
Menu
X