Plein ecran

Noyon (60) : il roue de coups sa compagne enceinte pour la faire avorter

Déc
2017

« Tu ne le garderas pas. Je vais le finir comme je vais te finir. » « Je vais t’assassiner. » Cette nuit du 16 décembre, Jessica* a été rouée de coups par son compagnon qui ne voulait pas de l’enfant qu’elle porte. La jeune femme a vécu une heure de passage à tabac, en plein champ. Ce qui a valu à son agresseur d’être condamné, ce vendredi par le tribunal de Compiègne, à 18 mois de prison dont 6 ferme.

Ivre, Sofiane, 25 ans, rentrait de soirée et était venu la voir dans un village de la Somme, où elle habite, pour la forcer à rentrer chez lui, à Noyon. Sur le chemin, il se déchaîne. « J’étais devenue un punching-ball », confesse la victime aux gendarmes quand elle dépose plainte. Coups de pied dans le ventre, au visage, sur les bras, les jambes… Elle profite d’un moment d’inattention de son conjoint pour démarrer la voiture et l’abandonner.

« C’est un miracle que cet enfant ne soit pas mort », souligne le président du tribunal. « J’ai été lâche, je m’en veux tellement », lui répond Sofiane. Déjà, le 10 novembre, il s’en était pris à sa compagne.

Le Parisien

Allemagne : afin d'éviter les agressions, le ministre d'une région conseille aux femmes de ne pas sortir seule pour la soirée du Nouvel An
Venezuela : la pénurie de jambon de porc, une affaire d'Etat

Commentaires

Accueil
Menu
X