Plein ecran

Maroc: des bus roses réservés aux femmes font polémique

Déc
2017

Le maire de Rabat a annoncé le 21 décembre dernier qu’il envisageait de mettre à disposition des bus roses réservés aux femmes pour lutter contre le harcèlement sexuel. Cette mesure divise le peuple marocain, et beaucoup craignent qu’elle isole les femmes et participe à un espace public non mixte…

Le Maroc avait choqué le monde entier lorsque la vidéo d’une agression sexuelle dans un bus à Casablanca était devenue virale. Une femme, seule, avait subi les agressions de plusieurs hommes sans que personne, ni même le conducteur, n’intervienne.
Cette vidéo insupportable a relancé le débat sur le harcèlement sexuel généralisé que vivent quotidiennement les Marocaines.

Aussi, dans le cadre de la 15ème campagne nationale contre les violences faites aux femmes, Mohamed Sadiki, le maire de Rabat, a annoncé une nouvelle mesure. L’idée – qui n’est pas nouvelle et qui existe déjà dans de nombreux pays – est de mettre à disposition des bus exclusivement réservés aux femmes pour lutter contre le harcèlement sexuel.

Le projet divise la société marocaine – et on ne relèvera pas le choix de la couleur rose qui ne fait qu’accentuer les stéréotypes – en ce qu’il contourne le vrai problème sans apporter de changement en profondeur. (…)

Au Féminin

Paris : les "mal-logés" s’invitent à l’hôpital du Val-de-Grace
Le président turc Erdogan annonce une visite en France le 5 janvier

Commentaires

Accueil
Menu
X