Plein ecran

Pont-de-Beauvoisin (38) : le sapin de Noël installé pour la petite Maëlys a été volontairement incendié

Déc
2017

Un sapin avait été installé devant la salle des fêtes en Isère, là-même où la petite fille âgée de 9 ans à peine a disparu le 27 août.

La mère de la petite Maëlys, disparue il y a trois mois à Pont-de-Beauvoisin (Isère), a été prévenue lundi matin par le vigile de la salle des fêtes du village. Le sapin installé par la famille, les proches et les bénévoles mobilisés pour les recherches de l’enfant, a été brûlé dans la nuit du 24 au 25 décembre.

«Voilà une fois de plus la bêtise humaine, bande de psychopathes», a déclaré lundi après-midi sur Facebook Jennifer Cleyet Marrel. «Ces dégradations sont lamentables, la famille est choquée et a symboliquement porté plainte lundi», a précisé la gendarmerie de cette commune, confirmant une information de France 3 Auvergne-Rhône-Alpes.

Un sapin orné de décorations et plusieurs peluches avaient été installés en hommage à Maëlys par sa tante et des proches, devant la salle des fêtes de Pont-de-Beauvoisin, là-même où la petite fille âgé de 9 ans à peine a disparu le 27 août lors d’une soirée de mariage.

Le Parisien

Football : bienvenue à Burnley, l'équipe surprise du championnat anglais, "formée à 80% de Britanniques et à 100% de joueurs blancs"
Egypte: des enfants retirés à leur mère pour cause d’athéisme

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu