Plein ecran

Algérie : Mediapart accusé de publier des blogs anti-Kabyles et antisémites

Déc
2017

Médiapart, le journal cher à Edwy Planel, se mue-t-il en tribune antisémite et anti-Kabyle?

C’est en tout cas ce que l’on constate en lisant un blog infâme, publié sur le site français le 14 décembre dernier. L’auteur, un certain Youcef Benzettat, y déverse sa haine sans limite des Juifs et des Kabyles, dans un papier intitulé : Le Mossad : « C’est par la Kabylie que nous ferons exploser l’Algérie ».

Cet énergumène qui n’en est pas à sa première, est également journaliste au site d’information Algérie Patriotique (qui a également publié le même « papier »), se déchaîne sans demi-mesure sur la Kabylie et les Juifs. « « Le point faible de l’Algérie est la Kabylie. Et c’est par la Kabylie que nous ferons exploser cet Etat ». Une citation attribuée à Yossi Cohen, chef du Mossad. Explosion ou implosion, cette référence générique est fortement médiatisée dans les médias français dominants et reprise par les médias occidentaux, généralement instrumentalisés au profit de la cause du grand Israël, qui ne jurent que par la déstabilisation et l’implosion de l’Algérie», affirmait d’emblée le « grand patriote », Benkhezatt, heureux de constater que Médiapart n’est manifestement pas très regardant sur le contenu des blogs publiés.

« Le soutien financier, diplomatique et matériel du MAK par le Mossad est devenu un secret de polichinelle qui s’exerce au grand jour. Des intellectuels algériens sont mobilisés à cet effet pour produire le discours de ses visées séparatiste et raciste », accuse Benzaabatt.

Ce qui est incroyable, est que ce contributeur profite de la tribune si gracieusement offerte par Médiapart pour s’attaquer aux écrivains Kamel Daoud, et Boualem Sensal, qui ont accompagné Emmanuel Macron lors de sa dernière visite à Alger, les accusant littéralement d’être à la solde d’un ordre « occidentalo-sionniste » dont le but est de détruire l’Algérie ! Il s’attaque également dans la foulée à l’historien Benjamin Stora et au cinéaste Arcady qu’il qualifie de «Juif israélien et figure du lobby sioniste à Paris ». (…)

On pourrait dérouler comme cela le fil de cet infâme article jusqu’à la fin, en relevant à chaque tournure de phrase, de la haine et du racisme anti-Kabyle et anti-juif. Mais ce qui est à déplorer surtout, ce sont les « largesses » dont a bénéficié l’énergumène en question, en voyant son papier publié par Médiapart. Ce média d’ »investigation », reste responsable de ce qui est écrit sur ses colonnes, et on imagine mal Edwy Planel se défendre en disant seulement « qu’il ne savait pas », tout comme pour les viols de Tariq Ramadan. Dans ce cas, Edwy Planel devrait fermer boutique et changer de métier…et vite !

(Merci à Ahmed)

A propos du mont Kahlenberg en Autriche, le lieu symbole de la reconquête sur les musulmans choisi par le parti conservateur et le FPÖ pour lancer leur coalition
Que des "souchiens" lors de l'hommage à Johnny : Alain Finkielkraut revient sur la polémique

Commentaires

Accueil
Menu
X