Plein ecran

Le président du Conseil européen critique les quotas obligatoires de migrants et s’attire les foudres de la Commission européenne

15/12

Le président du Conseil européen Donald Tusk s’est attiré les foudres de certains membres de la Commission européenne. Dans une lettre adressée aux Etats membres ce mardi, l’ex-Premier ministre polonais a remis en question les mesures de répartition des migrants à travers l’UE.

“Les quotas obligatoires se sont révélés être un facteur de division (…) Pour cette raison, ils s’avèrent être inefficaces,” écrit-il.

Pour le commissaire à la Migration Dimitris Avramopoulos, ces propos sont “inacceptables”.“Ce sujet est conflictuel et le rôle du président du conseil européen est de forger l’unité parmi les Etats membres. Je crois qu’en faisant cela, Mr Tusk ne sert pas la cause de notre unité.”

Euronews

Jacques Julliard : "L'islam et l’islamisme ne sont pas deux choses séparées"
Autriche : la droite et le FPÖ anti-immigration annoncent avoir conclu un accord de gouvernement

Commentaires

Accueil
Menu
X