Plein ecran

Faudé, migrant mineur, aime partager des moments de complicité avec « Maman »

Déc
2017

Chaque soir depuis lundi, Elisabeth H. part avec son fils chercher Faudé.


C’est un jeune migrant qui est arrivé de Guinée en septembre dernier et qui depuis quelques jours ne bénéficie plus de l’aide sociale à l’enfance (…)
Faudé: Hier on est parti au marché, on a fait des achats. Elle a fait des manger pour nous. Bon c’était cool, c’était cool. Comme si c’était une maman
Une maman avec qui il aime partager des moments de complicité. Pour elle l’accueillir c’était une évidence.
Elisabeth H.: moi je me suis pas vraiment posé la question et puis on se dit qu’on passe aussi par une association donc c’est…il a déjà été en contact avec des gens, si ils demandent de l’accueillir c’est qu’y a pas de soucis.
Son fils: c’est mon copain parce que bah… il est, il est rigolo… et… il est sympa
Faudé: et c’est mon copain aussi. Il est plus sympa.
Et au coeur de cette relation un homme Gil B. et une idée. Créer une page facebook pour trouver un toit aux sans-abris à Poitiers. Son nom: une nuit au chaud. (…)

France3

Pourquoi le Japon préserve son identité dans la mondialisation : «Ouvrir le pays aux immigrés serait la remise en cause de son harmonie»
Allemagne : la ville de Cologne va distribuer des bracelets "Respect" le soir du Nouvel An pour lutter contre le phénomène des agressions sexuelles

Commentaires

Accueil
Menu
X