Plein ecran

Des Français et francophones repérés parmi des troupes de l’EI en Afghanistan

10/12

Des Français et des Algériens, certains arrivant de Syrie, ont rejoint les rangs du groupe djihadiste État islamique dans le nord de l’Afghanistan, où les insurgés ont établi de nouvelles bases, selon des sources concordantes. C’est la première fois que la présence de combattants français ou francophones est confirmée au sein de l’EI en Afghanistan.

« Selon nos informations, un certain nombre de ressortissants français et d’Algériens sont arrivés il y a 15 à 20 jours (mi-novembre) dans le district de Darzab« , dans le sud-ouest de la province de Jawzjan, affirme le gouverneur du district, Baaz Mohammad Dawar. Le groupe est accompagné de plusieurs femmes, selon le gouverneur, et se déplace avec un interprète venu du Tadjikistan.

« Quatre de ces étrangers, dont deux femmes, parlent français et arabe« , précise-t-il. « Sept à huit combattants algériens qui ne parlent qu’arabe sont avec eux, en plus de Tchétchènes, d’Ouzbeks et de Tadjiks. Parmi les Algériens de Darzab, certains ont déjà passé du temps en Syrie et en Irak« .

Des centaines de Français, parfois d’origine nord-africaine, ont rejoint l’EI au Moyen-Orient, induisant une possible confusion sur la nationalité des nouveaux venus. « On les appelle des Arabes, mais ils n’ont pas leur passeport sur eux« , reconnaît le porte-parole du ministère de la Défense, le général Dawlat Waziri. […]

news.yahoo

Linz (Autriche) : un migrant afghan de 17 ans et un Autrichien d'origine étrangère jugés pour le viol d'une étudiante de 19 ans
Haute-Savoie : le préfet demande aux travailleurs sociaux de «lister» les personnes hébergées d’urgence

Commentaires

Accueil
Menu
X