Plein ecran

Jérusalem : les Palestiniens en colère après l’annonce de Trump, les islamistes du Hamas appellent à une « Intifada » (soulèvement violent)

J-5

(Màj du 07/12)

Le Hamas appelle aujourd’hui à une « nouvelle intifada » après l’annonce de Donald Trump sur Jérusalem. Le président américain a reconnu mercredi Jérusalem comme capitale d’Israël, marquant une rupture spectaculaire avec ses prédécesseurs et suscitant une vague de réprobation au Proche-Orient et au-delà, sur fond d’inquiétudes sur une flambée de violence.

Le Figaro


(05/12)

Le président Donald Trump a informé le président palestinien Mahmoud Abbas « de son intention de transférer l’ambassade des Etats-Unis » en Israël de Tel-Aviv à Jérusalem, affirme la présidence palestinienne ce mardi après un entretien téléphonique entre les deux dirigeants.

Les Palestiniens n’ont pas laissé le privilège de l’annonce à la Maison Blanche. Quelques minutes après la fin de la conversation avec le président américain, l’Autorité palestinienne a fait savoir que Donald Trump avait informé Mahmoud Abbas de son intention de déménager l’ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem. En étant les premiers à l’annoncer, les Palestiniens affichent clairement leur colère.

En Turquie, la réaction de Recep Tayyip Erdogan a été particulièrement virulente : « Jérusalem est une ligne rouge pour les musulmans » a-t-il dit. Une réplique qui n’est pas étonnante puisque depuis des années le président turc se pose en premier défenseur de la cause palestinienne. Mais alors que le procès Zarrab se poursuit aux Etats-Unis, et que Recep Tayyip Erdogan y est présenté comme le complice du bris de l’embargo contre l’Iran, la réaction outrée du président turc s’adresse autant aux Américains qu’aux Israéliens.

Le roi Salmane d’Arabie saoudite a mis en garde mardi les Etats-Unis contre le transfert de leur ambassade à Jérusalem affirmant qu’une telle décision risquait de provoquer « la colère des musulmans ».

RFI

Paris : Chants spirituels musulmans à l’Eglise Saint Bernard à l’occasion du Mawlid Al Nabawîy
Thonon-les-Bains (74) : les locataires "ne se sentent plus chez eux", la cage d’escalier a mué en zone de non droit

Commentaires

Accueil
Menu
X