Plein ecran

Allemagne : les proches des victimes de l’attentat islamiste de Berlin dénoncent « l’inaction politique » de Merkel

Déc
2017

Des proches des 12 personnes tuées le 19 décembre 2016 sur un marché de Noël du centre de Berlin par le Tunisien Anis Amri au volant de son camion ont adressé une lettre ouverte à la chancelière Merkel, l’accusant d’« inaction politique » après cet attentat jihadiste.

« Près d’un an après cette attaque, nous notons que vous ne nous avez pas adressés de condoléances, ni en personne, ni par courrier », regrettent les signataires dans une missive publiée par l’hebdomadaire Der Spiegel. « C’est une question de respect, de décence et c’est même une évidence » que la cheffe d’un gouvernement se tourne vers des familles qui ont perdu un proche dans un acte terroriste, poursuivent-ils.

Plus de 70 personnes avaient également été blessées dans cet attentat jihadiste, le plus meurtrier jamais commis sur le sol allemand et revendiqué par l’organisation État islamique (EI).

Les signataires de la lettre ont également exprimé de vives critiques concernant les mesures de sécurité prises avant et après cet attentat alors que l’Allemagne se savait dans le collimateur des jihadistes. « Madame la chancelière, l’attentat de la Breitscheidplatz (la place où les 12 personnes ont été tuées) est aussi la conséquence tragique de l’inaction politique de votre gouvernement », écrivent-ils ainsi, critiquant l’absence de mesures sérieuses prises par Mme Merkel malgré l’accroissement du risque terroriste.

Ouest-France

Université Lyon 2 : un examen reporté pour que les étudiants et l'enseignante puissent assister à une manifestation pro-migrants
Saint-Maur (36) : Maison Centrale, la prison à perpétuité

Commentaires

Accueil
Menu
X