Plein ecran

24 nov : Saintes Flora et Maria, décapitées à Cordoue pour avoir refusé de devenir musulmanes († 854) (Màj)

24/11

Addendum :
Un lecteur* apporte des précisions sur les circonstances de la tragique fin de ces 2 jeunes chrétiennes (voir ci-dessous l’extrait du mémorial de Saint Euloge, évêque)

̶D̶a̶n̶s̶ ̶l̶e̶ ̶c̶a̶l̶i̶f̶a̶t̶ ̶d̶e̶ ̶C̶o̶r̶d̶o̶u̶e̶,̶ ̶ ̶t̶o̶u̶s̶ ̶l̶e̶s̶ ̶c̶h̶r̶é̶t̶i̶e̶n̶s̶ ̶e̶t̶ ̶c̶e̶u̶x̶ ̶q̶u̶i̶ ̶l̶e̶u̶r̶ ̶d̶o̶n̶n̶a̶i̶e̶n̶t̶ ̶a̶s̶i̶l̶e̶ ̶é̶t̶a̶i̶e̶n̶t̶ ̶c̶o̶n̶d̶a̶m̶n̶é̶s̶ ̶à̶ ̶m̶o̶r̶t̶

La jeune Flora, repoussée de toute part, se réfugia dans une église et y rencontra Maria, elle aussi traquée. Ensemble, elles se rendirent au tribunal et moururent martyres.

Le martyrologe romain indique ceci : 

À Cordoue en Andalousie, l’an 854, les Saintes Flora et Marie, vierges et martyres, qui, durant la persécution des Maures, furent jetées en prison en même temps que saint Euloge et périrent par l’épée.


Source

(merci à Pied Nickelé)

Un groupe d'intellectuels accuse Fdesouche d'être à l'origine d'une cascade de calomnies visant les antiracistes
« Con », « hystérique », « vertu »… Ces mots français à l’étymologie sexiste

Commentaires

Accueil
Menu
X