Plein ecran

Campagne contre le racisme à Bruxelles : « Les racistes prennent nos jobs »

21/11

La secrétaire d’État bruxelloise à l’Égalité des Chances, Bianca Debaets (CD&V), ainsi que les humoristes Erhan Demirci et Kody ont donné lundi le coup d’envoi d’une campagne contre le racisme.

Objectif: en détournant des clichés et des propos stigmatisants, Bruxelles veut ouvrir le débat dans les domaines où le racisme et la discrimination sont les plus courants: Internet, le marché de l’emploi ainsi que l’accès aux biens et aux services tel que la location de logements, l’accès aux discothèques, cafés, etc.

La Région de Bruxelles-Capitale a récemment durci son ordonnance contre la discrimination et instaurera sous peu des tests pratiques contre celle-ci.

C’est toutefois insuffisant, a souligné lundi matin Bianca Debaets. Pour la secrétaire d’État, il faut également oser lancer le débat sociétal dans une ville qui compte plus de 170 nationalités et où le racisme est malheureusement omniprésent: « un Belge blanc vis-à-vis d’un Bruxellois maghrébin, ou un Bruxellois maghrébin contre un Bruxellois noir ou encore un Bruxellois noir envers des personnes d’origine asiatique« .

La campagne vise à inciter les personnes ayant des idées racistes ou xénophobes à se regarder dans le miroir et à démonter les généralisations hâtives au départ de stéréotypes stigmatisants. Le stéréotype selon lequel ‘les étrangers prennent notre travail’ est ainsi inversé et devient: ‘les racistes prennent nos jobs’. […]

En parallèle, le milieu associatif mènera plusieurs actions: syndicales autour du racisme sur le lieu de travail, ludiques via le lancement d’un jeu contre le racisme par la Fédération marocaine et mondiale des organisations démocratiques, de formation à la diversité par la communauté juive, etc.

7sur7

Edouard Philippe bannit l'écriture inclusive des textes officiels (Màj : Vidéo)
Gérard Filoche exclu du PS après son tweet antisémite (MàJ)

Commentaires

Accueil
Menu
X