Plein ecran

Toulon (83) : Achraf fait l’apologie du terrorisme aux urgences de l’hôpital

20/11

Achraf L. a 20 ans. Aucun casier judiciaire. Mais un comportement qui inquiète. Il comparaissait ce lundi devant le tribunal correctionnel de Toulon, pour des propos tenus à l’hôpital public Sainte-Musse. Des propos qualifiés par la justice d’apologie publique d’un acte de terrorisme.

Ce 17 novembre, alors qu’il arrive aux urgences, il se montre « très agressif ». Vu par une infirmière, il aurait tenu des propos injurieux, avant de se lancer dans un monologue inquiétant. Faisant allusion à une alerte à la bombe à Paris au même moment, il déclare: « Ils sont en train de la désamorcer, j’espère qu’elle sautera quand même. »

Il continue en souhaitant des morts, en grand nombre, en particulier des enfants. « C’est que ça, qui vous touche. » Le prévenu interrompt la lecture de la procédure: « Je souhaite pas m’expliquer, je nie des faits. » […] Les six mois fermes sont prononcés. […]

Var Matin

Geoffroy Lejeune : «Il est urgent de supprimer l'éducation sexuelle à l'école qui sert à lire, écrire et compter»
« Quand je sors, je prends un flingue et je butte la juge !», Samir*, 25 ans et 18 condamnations, à nouveau devant le tribunal

Commentaires

Accueil
Menu
X