Plein ecran

Le coûteux programme d’art contemporain Lille 3000 est un flop, le public préfère les fêtes traditionnelles

18/11

Quel est le bénéfice réel des manifestations culturelles labellisées Lille 3000 sur la métropole au regard des millions injectés dans l’association ? Mediacités a tenté d’y voir plus clair sur les retombées économiques. Nos conclusions sont sévères…

(…) Surprise ! Les données disponibles semblent insensibles aux événements organisés par Lille 3000. L’effet sur le tourisme local est imperceptible. Depuis une douzaine d’années, le nombre de nuitées enregistrées par la métropole fluctue entre 2,2 millions et 2,5 millions. On pourrait s’attendre à ce que les périodes de grandes opérations de Lille 3000 correspondent à des pics de fréquentation. Bombaysers au dernier trimestre 2006, Europe XXL de mars à juillet 2009, Fantastic au dernier trimestre 2012 et Renaissance au dernier trimestre 2015… Ce n’est pas le cas.

(…) Les métropolitains, au moins, plébiscitent-ils Lille 3000 ? Ce n’est pas certain. Deux universitaires grenoblois mentionnent une enquête d’opinion éloquente, dans une étude de 2012 de l’Observatoire des politiques culturelles. 40 % des personnes interrogées sur les pratiques culturelles de la métropole européenne de Lille (MEL) disaient avoir participé à au moins un événement des manifestations de Lille 2004. La proportion tombe à 25 % pour l’opération Bombaysers de 2006 et à 21 % pour Europe XXL de 2009. La braderie de Lille, quant à elle, cartonne à 83 % dans le même sondage. Les fêtes traditionnelles, ducasses ou parades de géants, font globalement aussi bien que Lille 2004. Quatre sondés sur dix en ont fréquenté une sur les cinq années écoulées. Malheureusement, l’enquête n’a pas été prolongée après 2012…

(…) Mediacités

Paul Thibaud : «L'islam face à la culture franco-républicaine»
Le samedi à Aubagne c'est jour de fantasia

Commentaires

Accueil
Menu
X