Plein ecran

États-Unis : un haut-fonctionnaire démissionne après avoir dit que les « Noirs » avaient transformé des villes américaines en « bidonvilles »

17/11

Le chef des « partenariats confessionnels » du Département de la Sécurité Intérieure a déclaré par le passé que la communauté noire était responsable de la transformation des villes en «bidonvilles» et que la seule contribution de l’islam à la société était «le pétrole et des cadavres».

Le révérend Jamie Johnson a été nommé en avril par le secrétaire de la sécurité intérieure de l’époque, John Kelly, pour diriger un Centre favorable aux échanges confessionnels.

Dans des apparitions à la radio de 2008 à 2016, Johnson a critiqué la communauté noire et a peint l’Islam comme une religion violente et illégitime.

Après la divulgation de ces anciens propos, il a démissionné de son poste.

(…)

CNN

Paris : hier soir, 40 hommes se préparaient à attaquer la police entre la gare du Nord et l'hôpital Lariboisière
Grèce : un camp de migrants surpeuplé à Chios

Commentaires

Accueil
Menu
X