Plein ecran

Londres : un migrant syrien ayant obtenu l’asile condamné à 16 mois de prison pour une série d’agressions sexuelles

J-1

Un réfugié syrien a commis une série d’agressions sexuelles un mois après que lui et sa famille aient reçu un asile spécial «accéléré», il a été condamné à 16 mois de prison.

Quelques semaines après son arrivée en Grande-Bretagne, Hasan Alkhabbaz a agressé six femmes dans le métro de Londres.

L’homme de 22 ans se cachait dans le passage souterrain avant de se jeter sur ses victimes terrifiées.

Il a admis six accusations d’agression sexuelle à la cour de Southwark le mois dernier et a été emprisonné aujourd’hui pour une durée de 16 mois.

Il a déclaré au tribunal qu’il ressentait un frisson sexuel en voyant l’horreur sur le visage de ses victimes alors qu’il les attaquait.

Alkhabbaz et ses proches ont tous été autorisés à s’installer au Royaume-Uni après avoir affirmé avoir subi de terribles épreuves au Moyen-Orient.

Alkhabbaz a insisté sur le fait qu’il souffrait d’un trouble de stress post-traumatique lorsqu’il a vu sa sœur mourir dans un attentat à la bombe.

Mais les psychiatres qui ont examiné Alkhabbaz ont trouvé qu’il ne souffrait d’aucun trouble mental.

Daily Mail

Commentaires

X