Plein ecran

Kansas (USA) : un Noir admet avoir fait des graffitis anti-noirs sur sa voiture pour faire croire à un acte raciste

Nov
2017

Un homme noir du Kansas a avoué avoir inscris des graffitis racistes sur sa propre voiture, a indiqué la police lundi.

Les photos publiées sur les réseaux sociaux ont montré mercredi que la voiture était couverte de slogans racistes contre les Noirs et de messages qui incluaient «Go Home», «Date your own kind» et «Die».

Le véhicule, couvert de graffitis griffés avec de la peinture lavable, était garé mercredi dans un complexe d’appartements près de la Kansas State University et l’incident a alimenté les tensions raciales à l’université et dans la communauté.

Une réunion d’urgence de l’Union des étudiants noirs a attiré les administrateurs concernés et les dirigeants de la communauté ainsi que les étudiants. Le Kansas State a organisé un événement Facebook Live le lendemain avec des parents inquiets. L’université a intensifié les patrouilles sur le campus. Le FBI a ouvert une enquête sur les droits civils sur un possible crime de haine raciale.

Mais lundi, le département de police du comté de Riley a publié un communiqué de presse disant que le propriétaire du véhicule, Dauntarius Williams, âgé de 21 ans, avait dit aux enquêteurs qu’il était responsable des graffitis.

NY Post

Pourquoi les vols à main armée sont en recul depuis 2009
Bruxelles : le thème de la Saint-Verhaegen ne sera pas l'homophobie mais les migrants

Commentaires

Accueil
Menu