Plein ecran

La loi anti-terroriste a permis la réouverture d’une mosquée qui avait été fermée pour apologie du terrorisme

04/11

«Fermée pour apologie du terrorisme sous l’Etat d’Urgence, réouverte un mois plus tard à la fin de cette loi d’exception, une salle de prière des Hauts de Seine en question (…) Des propos inquiétants y avaient pourtant été tenus par des fidèles comme par exemple “Les terroristes sont des musulmans qui ont la foi” ou encore qu’il y avait “les musulmans d’une part et les chiens de mécréants d’autre part”. La réouverture de cette mosquée a été rendue possible en raison de la levée de l’Etat d’Urgence, un cadre législatif qui avait entraîné la fermeture d’une trentaine de lieux de culte en France.»
– LCI, 4 novembre 2017, 17h03

Commentaires

X