Plein ecran

Bérézina : des archéologues et historiens sur les traces de la Grande Armée

21/10

hostpic Berezina

Une équipe d’archéologues et d’historiens français, belges et biélorusses tentent de retrouver les traces de la célèbre bataille napoléonienne, sur les bords de la Bérézina, en Biélorussie.

hostpic

Fragments d’uniformes, ceintures de cuir, chaussures, boucles, balles de plomb, boutons, baïonnettes, sabres…. Fin septembre 2017, une équipe d’archéologues français, belges et biélorusses se sont retrouvés pour une 5e campagne d’exploration le long des rives de la Bérézina, à 75km à l’est de Minsk (Biélorussie). A l’endroit même où il y a 200 ans, du 26 au 29 novembre 1812, s’est déroulé l’un des épisodes les plus tragiques de la retraite de Russie. Celui de la traversée de la Bérézina. […]

Pris de passion pour cet épisode dramatique de l’Histoire, depuis 2012, Jérôme Beaucour du Centre d’Etude Napoléonien (CEN), physicien de l’Institut Léo-Langevin (Grenoble), a su fédérer des archéologues et des historiens de l’Institut d’histoire de l’Académie des sciences de Biélorussie. « A l’origine nous cherchions à localiser les fosses dans lesquelles les soldats de la Grande Armée avaient pu être inhumés par les Russes au printemps 1813. Mais très vite, nous avons mené des fouilles aquatiques où les trouvailles se succèdent », explique-t-il. […]

Sciences et Avenir

Commentaires

X