Plein ecran

Malawi : en un mois, neuf « vampires » ont été tués par la foule

20/10

La police du Malawi a annoncé vendredi avoir arrêté plus d’une centaine de personnes après le lynchage à mort, la veille à Blantyre, de deux personnes accusées par la population d’avoir bu du sang lors de cérémonies de magie noire. Ces deux décès portent à neuf, selon les autorités, le nombre de «vampires» battus à mort par la foule depuis un mois dans ce pays d’Afrique australe.

«Une personne a été tuée et une autre lapidée à mort par des foules en colère qui les accusaient d’être des buveurs de sang», a déclaré un porte-parole de la police, Ramsy Mushani. Ces incidents se sont produits dans deux quartiers de la capitale économique du pays […].

L’existence de vampires fait l’objet de rumeurs et d’incidents récurrents au Malawi, petit pays d’Afrique australe où les croyances traditionnelles restent très ancrées dans la population.

Depuis le début de la présente vague d’incidents, les autorités locales ont imposé un couvre-feu dans quatre districts du sud du pays pour ramener le calme. Il y a dix jours, le président Peter Mutharika lui-même a dénoncé des «exemples très perturbants de justice populaire» et promis de mettre un terme à cette agitation.

Source

Commentaires

X