Plein ecran

Croix chrétiennes : Lidl récidive en supprimant celles d’une église italienne

J-5

Plus de croix sur la photo au Lidl de Camporosso. «Elles heurtent la sensibilité religieuse». ‎
‎Cette décision met en colère le maire de Dolceacqua. La même chose s’était déjà produite en Grèce.‎

Les croix des églises effacées pour ne pas heurter la sensibilité des clients de diverses confessions religieuses, les musulmans en particulier. Voilà la stratégie de marketing appliquée au supermarché de Camporosso [Ligurie], qui utilise une très grande photo du bourg de Dolceacqua sur le mur en face des caisses, photo dont ont « disparu » les croix de la façade et du clocher de l’église de Sant’Antonio Abate. Mais le maire de Dolceacqua n’accepte pas une reproduction falsifiée de l’une des « cartes postales » les plus populaires du pays et a écrit aux dirigeants nationaux et internationaux du géant alimentaire, annonçant qu’il s’adresserait à un avocat si la photo n’était pas rétablie dans son aspect d’origine.

Le discount alimentaire s’adresse principalement à une clientèle n’ayant pas de grands moyens et les immigrés, surtout arabes, en constituent une part importante […] En somme, pas de croix pour ne pas heurter les musulmans. Mais ce choix […] se transforme en but contre son camp, car il pourrait bien heurter, a contrario, un grand nombre de clients italiens […]

(Traduction Fdesouche)

La Stampa

Merci à Pierre Michauville

Aidez-nous à administrer ce site

 

 


 

Abonnement mensuel

 

Abonnement hebdomadaire

Commentaires

X