Plein ecran

Un Camerounais et un Français ont préparé un attentat avec leurs téléphones portables depuis la prison de Fresnes

J-7

«Ils voulaient former un groupe de combattants depuis leur cellule de Fresnes, deux détenus radicalisés ont été mis en examen la semaine dernière par un juge anti-terroriste. Les suspects, un Camerounais de 28 ans et un Français de 22 ans, auraient notamment communiqué à l’aide d’un téléphone portable avec d’autres détenus radicalisés ailleurs en région parisienne»
– RMC, 10 octobre 2017, 7h32

Aidez-nous à administrer ce site

 

 


 

Abonnement mensuel

 

Abonnement hebdomadaire

Commentaires

X