Plein ecran

Moscovici déplore le « nationalisme rampant » de La France insoumise

Oct
2017

Le commissaire européen aux Affaires économiques, Pierre Moscovici, a déploré jeudi le « nationalisme rampant » de La France insoumise, tout en estimant que Jean-Luc Mélenchon n’était pas un « factieux », comme l’en accuse Manuel Valls.

« Il y a deux choses que je n’apprécie pas » dans le parti de Jean-Luc Mélenchon, à savoir « un nationalisme » et le refus des « réformes« , a déclaré l’ancien ministre socialiste lors de l’émission « Questions d’info » LCP-franceinfo-Le Monde-AFP.

Interrogé sur la demande des « Insoumis » de retirer le drapeau européen de l’hémicycle de l’Assemblée nationale, il a estimé que « le drapeau européen n’est pas le drapeau d’une entité qui nous est extérieure, c’est notre drapeau« .

« Quand vous allez dans un aéroport, vous avez ‘citoyen de l’Union européenne’, vous n’avez pas « citoyen français »« , a souligné M. Moscovici en déplorant ce « nationalisme rampant« , qui « n’a pas d’avenir et n’est pas une position« .

Fait-il un parallèle, sur ce point, entre LFI et le Front national ? « Non, c’est très différent. Je ne confonds pas les fachos et les fâchés, je respecte Jean-Luc Mélenchon, je pense qu’il porte des valeurs et des combats qui sont très différents de ceux de Mme Le Pen« , a-t-il dit. « Aujourd’hui, une gauche qui n’est pas européenne n’est pas de gauche, c’est une gauche qui se situe en dehors du champ de la réalité« , a ajouté Moscovici. […]

Le Figaro

Toulon (83) : Elle est réveillée en pleine nuit par un migrant à côté de son lit
"Chouha fe l'avion"

Commentaires

Accueil
Menu
X