Plein ecran

La cuisinière syrienne qui régale Angela Merkel de chawarmas

22/09

En Syrie, on surnommait Malakeh Jazmati « Miss Spaghetti » parce que les casseroles n’étaient pas son « truc ». L’exil en Allemagne a fait de cette réfugiée une talentueuse cuisinière, dont les chawarmas sont servis à la table de la chancelière.

A 30 ans, cette Damascène arrivée en octobre 2015 à Berlin, incarne l’une de ses quelques réussites fulgurantes de réfugiés dans un pays chamboulé par l’arrivée de plus d’un million de demandeurs d’asile.

Avec ses philippiques anti-migrants, le parti de la droite nationaliste AfD s’apprête d’ailleurs à faire son entrée à la chambre des députés à l’issue des élections allemandes dimanche.

En tout juste deux ans, la jeune femme, dont le foulard entoure un visage rond aux yeux de biche, a monté son entreprise de traiteur et publié un livre de cuisine levantine qui fait recette auprès des Allemands. – « Bonne vie » – « J’ai une bonne vie en Allemagne », sourit Malakeh Jazmati, qui a fui Damas en janvier 2012. Tout en arrosant généreusement d’huile une poêle pour y faire frire de gros raviolis, elle dit son soulagement de ne plus avoir à vivre des allocations versées aux réfugiés par l’État. (….)

France Soir

Merci à Lilib

Aidez-nous à administrer ce site

 

 


 

Abonnement mensuel

 

Abonnement hebdomadaire

Commentaires

X