Plein ecran

Grenoble : l’incendie revendiqué par l’extrême-gauche a détruit de nombreuses pièces à conviction d’enquêtes en cours

22/09

Un violent incendie revendiqué par la mouvance d’extrême gauche a ravagé dans la nuit de jeudi des locaux techniques de la caserne de gendarmerie de Grenoble, détruisant du matériel d’investigation, de nombreuses pièces à conviction et plusieurs dizaines de véhicules.

« La cellule d’investigation criminelle est complètement détruite avec tous les scellés en cours de traitement », a déclaré de source proche à l’AFP. « Tout est parti en fumée », a soupiré une autre source.

Les laboratoires des enquêtes criminelles étaient en effet abrités dans ces locaux lambda, jouxtant la partie garage du bâtiment. Toutefois, les scellés de l’enquête sur la disparition de la petite Maëlys ne sont pas concernés.

Nice Matin

Natacha Polony : "Séisme au FN : nouvelle réplique du dégagisme"
Les Photos de Brigitte Macron seraient retouchées avant d'être publiées d'après un directeur d'agence

Commentaires

Accueil
Menu
X