Plein ecran

Il n’y a jamais eu de «couscousgate» au sein du FN, une affaire « montée en épingle » par Florian Philippot ?

22/09

L’idée d’une guerre interne au parti en raison du couscous qu’aurait mangé Florian Philippot ne repose sur rien. Elle a été montée en épingle par les médias… et le camp de l’ex-frontiste lui-même.

L’affaire aura permis au Canard enchaîné de dégainer un titre ciselé : «le FN secoué par des couscous sismiques.» Elle aura aussi donné une dimension ridicule à l’implosion du FN. Pensez : le seul fait que Florian Philippot mange un couscous met le feu dans son parti. Mais si l’affaire a pris une dimension médiatique importante, jusqu’à être présentée comme la cause de l’explosion du parti, a-t-elle seulement eu lieu ? Un petit retour en arrière montre en fait que, contrairement à ce que la très grande majorité des médias (1) ont affirmé, l’affaire n’a jamais vraiment divisé ou déchiré le parti, ni opposé ses militants, et encore moins ses cadres. Ce qui ne veut pas dire qu’elle n’a pas été exploitée par Florian Philippot lui-même.

(…) Libé Désintox

Aidez-nous à administrer ce site

 

 


 

Abonnement mensuel

 

Abonnement hebdomadaire

Commentaires

X