Plein ecran

Burqa : l’Autriche met en garde le millionaire franco-algérien Rachid Nekkaz

22/09

Sebastian Kurz (ÖVP), ministre des Affaires étrangères et de l’Intégration, a vivement critiqué l’homme d’affaires franco-algérien Rachid Nekkaz, qui a l’intention de payer toutes les amendes après l' »interdiction de la burqa » décidée par l’Autriche. […]‎

Avec son organisation «Touche pas à ma constitution », l’homme d’affaires franco-algérien ‎‎Rachid Nekkaz ‎‎a déjà pris en charge des amendes semblables en France, en Belgique, aux Pays-Bas et en Suisse et dépensé pour cela environ 300 000 euros. Selon la chaîne‎ Servus TV, il ‎‎veut maintenant étendre son action à l’Autriche.‎

Kurz met en garde l’homme d’affaires. Il faudrait vérifier s’il n’y a pas de la part de Monsieur Nekkaz une incitation à l’infraction administrative, auquel cas Monsieur Nekkaz devrait s’attendre à des conséquences appropriées, a déclaré le ministre. «Nous ne tolérerons aucun symbole visant à construire chez nous une contre-société», a déclaré Kurz.‎

Nekkaz, qui ne se considère pas lui-même comme un partisan de la dissimulation totale, estime que son action est une contribution à la liberté de religion. «Si l’on accepte la liberté de religion, il faut accepter aussi la visibilité des religions» […]‎

(Traduction Fdesouche)

Kurier

Aidez-nous à administrer ce site

 

 


 

Abonnement mensuel

 

Abonnement hebdomadaire

Commentaires

X