Plein ecran

Incendie à la gendarmerie de Grenoble : l’extrême-gauche revendique (MàJ)

21/09

L’incendie, qui a ravagé des locaux techniques dans la caserne de la gendarmerie de l’Isère à Grenoble dans la nuit de hier à aujourd’hui, a été revendiqué sur un site anarco-libertaire, déjà utilisé pour des faits similaires perpétrés à Limoges il y a deux jours. Le texte posté à la mi-journée sur indymedia.org affirme que « cet acte s’inscrit dans une vague d’attaques de solidarité avec les personnes qui passent en procès ces jours-ci ».

(…) Le Figaro


Le violent incendie qui a ravagé un garage de la caserne de gendarmerie de Grenoble dans la nuit du mercredi 20 au jeudi 21 septembre, détruisant l’intégralité des véhicules, est d’origine criminelle, a indiqué la gendarmerie.

Le grillage de l’enceinte extérieure de la gendarmerie « a été découpé à une hauteur d’environ 1,30 mètre et les enquêteurs ont découvert des départs de feu à deux endroits différents », a-t-on précisé de même source, confirmant une information du Dauphiné libéré. La section de recherches de Grenoble est saisie de l’enquête, écrit le quotidien.

L’incendie, survenu dans un entrepôt « totalement isolé du cœur névralgique » de la gendarmerie, s’est déclaré vers 3 h 30. Il a mobilisé une cinquantaine de pompiers et était complètement maîtrisé vers 6 h 45, a précisé de son côté la préfecture. Aucun logement n’a été touché, mais le garage est complètement détruit. Un gendarme a été légèrement intoxiqué en tentant d’intervenir mais son état n’inspire pas d’inquiétude. Il a été placé sous surveillance au CHU de Grenoble. (…)

Le Monde

Merci à david

Une marque de fringues ne va plus différencier ses vêtements "filles" ou "garçons"
Harcélement de rue : A Valence aussi

Commentaires

Accueil
Menu
X