Plein ecran

Migrants mineurs isolés : l’État français s’engage sur une prise en charge financière

18/09

L’Etat s’engage à octroyer une rallonge budgétaire de 6,5 millions d’euros en 2017 pour soulager les départements. 

L’Etat va donner un coup de pouce à l’enveloppe budgétaire prévue pour les « mineurs isolés », ces jeunes migrants arrivés seuls en France et dont le nombre a fortement augmenté ces dernières années, saturant l’accueil dans certains départements.

Les ministres de la Justice, Nicole Belloubet, et de la Santé, Agnès Buzyn, ont annoncé lundi un « abondement budgétaire de 6,5 millions d’euros en 2017 » consacré au « remboursement par l’Etat aux départements de la période d’évaluation » de ces mineurs. Conformément aux engagements du précédent gouvernement, les départements recevront aussi « 30% du coût correspondant à la prise en charge des mineurs non accompagnés supplémentaires » en 2017, ont assuré les ministres lors d’une réunion vendredi avec Conseils départementaux, magistrats et associations.

Europe 1

Merci à Pythéas

Aidez-nous à administrer ce site

 

 


 

Abonnement mensuel

 

Abonnement hebdomadaire

Commentaires

X