Plein ecran

Les communes allemandes financent les extrémistes de gauche

11/09

Il existe dans neuf des dix anciens Länder ouest-allemands des Centres autonomes, qui sont considérés par les services de sécurité comme des lieux de rencontre des milieux violents d’extrême gauche, et qui sont en même temps financés par les communes. […]

Les communes soulignent que les Autonomes font un travail précieux en direction de la jeunesse et dans le domaine culturel. Des sommes parfois élevées sont mises à la disposition de ces centres. À Fribourg, par exemple, la Maison de la culture autogérée (KTS) reçoit 282 000 euros par an de la ville. Une porte-parole de la ville nous a déclaré que le KTS est subventionné parce qu’il s’adresse « à des groupes qui ne s’identifient pas nécessairement avec les offres des institutions culturelles municipales et/ou traditionnelles telles que les musées et les théâtres ». […]

C’est là que des armes ont été trouvées vendredi de la semaine dernière lors de perquisitions dans le cadre de l’interdiction du site Internet d’extrême gauche «‎‎linksunten.indymedia.org‎‎». Des armes similaires avaient été utilisées par des extrémistes de gauche lors du sommet du G-20. Fribourg va revoir sa collaboration avec le KTS‎.

(Traduction Fdesouche)

Frankfurter Allgemeine Zeitung

Aidez-nous à administrer ce site

 

 


 

Abonnement mensuel

 

Abonnement hebdomadaire

Commentaires

X