Plein ecran

Le chef de la cellule jihadiste de Nador était un militant du premier parti politique espagnol

10/09

Comment un militant du Partido Popular de Melilla s’est-il retrouvé à la tête d’une cellule jihadiste qui voulait commettre des «attentats terroristes de grande envergure» au Maroc et en Espagne?

Mohamed Hafid a été arrêté mercredi dernier dans sa ville natal de Melilla, alors que les autres membres d’une cellule jihadiste qu’il dirigeait étaient arrêtés à Nador. Mais l’histoire devient plus intéressante quand on apprend que l’homme de 39 ans était membre de la division locale du parti espagnol Partido Popular (PP) il y a à peine 3 ans. Comment s’est-il donc retrouvé à la tête d’une cellule jihadiste qui voulait commettre des «attentats terroristes de grande envergure» au Maroc et en Espagne?

(…) h24

Aidez-nous à administrer ce site

 

 


 

Abonnement mensuel

 

Abonnement hebdomadaire

Commentaires

X