Plein ecran

Immigration illégale : les trois quarts des clandestins interpellés restent en France

Sep
2017

INFOGRAPHIE – Les trois quarts des clandestins interpellés restent en France. Pour les éloigner, le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, promet des moyens et une réforme du cadre juridique.

Les chiffres sont éloquents.Les «retours forcés» n’ont pas dépassé 13.000 expulsions l’an dernier, soit 16 % de moins qu’en 2015. En intégrant tous les types d’éloignements (contraints, aidés et même les départs «spontanés»), ce sont les trois quarts des clandestins qui restent donc en France.

Le Figaro

Autriche : le gouvernement fait construire un mur anti-terroriste autour du parlement à Vienne
Comment les nouveaux programmes scolaires polonais réécrivent l'Histoire

Commentaires

Accueil
Menu
X